Découvrir la commune 
Présentation
Galerie photos
Accés
Géographie et histoire
RETOUR ACCUEIL
Découvrir la commune


Situation géographique




Cliquez pour agrandir

La Vallée du Haut Bréda est une vallée glaciaire, longue de près de 20 km qui descend en larges escaliers de Fond de France à Allevard ; ses pentes très marquées sont adoucies par endroits par les cônes de déjection des torrents qui dévalent de tous côtés.
         Le torrent principal, le Bréda, prend sa source aux Sept Laux où, dans une vallée suspendue dorment sept lacs principaux (et quelques autres plus petits…) ; c’est le site le plus célèbre de la région. D’autres lacs (« les Trois Laux ») nourrissent aussi le torrent de la Grande Valloire, affluent du Bréda.
         Les pentes de la vallée du Haut Bréda sont maintenant recouvertes de forêts, essentiellement de conifères (épicéas, mélèzes), et sont dominées par de hauts alpages où l’été paissent vaches et moutons. Ces alpages, l’hiver, constituent de magnifiques espaces pour la randonnée à ski, le ski de fond ou la raquette.
         Au dessus, pics enneigés et rochers offrent leur somptueuse sérénité.


Un peu d'histoire




Cliquez pour agrandir

De tous temps, cette vallée a été habitée et relativement peuplée, malgré son isolement et sa situation à la frontière de la Savoie, « italienne » jusqu’en 1860. Selon les premiers recensements retrouvés, à la fin du XVIIIe siècle, la commune comprenait encore plus de 1000 habitants en 1790 et 1229 en 1826. Ensuite, la population a subi une décrue lente et régulière : 1000 en 1861, 800 en 1891, 600 en 1921, 400 en 1954, 200 en 1975… Les raisons en sont, comme dans nombre de villages, le départ des agriculteurs vers les villes à la suite de la révolution industrielle et l’impact des deux guerres mondiales. Depuis, le nombre d’habitants est resté pratiquement stable, avec une légère remontée ces dernières années.
         Très tôt, le fer - qui a donné son nom au village - a été exploité, d’abord de façon artisanale, puis par les maîtres ferriers d’Allevard. Ce travail s’est "industrialisé"de plus en plus à partir du XVIIe siècle : c’est en fer d’Allevard qu’ont été fabriqués les canons de Louis XIV…
         Les paysans de la vallée ont longtemps partagé leur temps entre plusieurs activités : une petite agriculture de subsistance, l’élevage, l’exploitation du bois pour leurs besoins propres et la fabrication de charbon de bois (pour « griller » le minerai de fer), et enfin le travail dans les mines de fer.
         Á la fin du XIXe s’est ajoutée, dans la vallée, l’exploitation hydroélectrique du Bréda : barrages aux Sept Laux, conduites forcées, usines à Fond de France, la Ferrière, Pinsot et enfin Allevard.
 
         Maintenant, la vallée a retrouvé une vie économique active avec le tourisme et la pratique de diverses activités sportives et de détente : l’été, promenade, randonnée pédestre, VTT, cheval, etc. et l’hiver, ski à la Station des Sept Laux. (Voir « Activités »).
         Sans oublier les témoins du passé (granges, fontaines…) qui enchanteront les amoureux des vieilles pierres…
 
 

Découvrir la commune - Accueil touristique - Pour votre service - Votre séjour - Vivre à la Ferrière - Actualités
© Mairie LA FERRIERE
Mentions Légales